CCI / Economie / Equipements

Fête de la coquille St-Jacques à Montmartre

Les 21 et 22 janvier, la perle des Côtes d'Armor s'invite Place des Abbesses. Deux jours pour découvrir les métiers de la filière pêche et le savoir-faire des producteurs bretons sur le marché gastronomique.

La Fête de la Coquille Saint-Jacques est de retour les 21&22 janvier 2017 à Paris, Place des Abbesses dans le quartier Montmartre.

Deux jours pour découvrir les métiers de la filière pêche et le savoir-faire des producteurs bretons.

Au programme : marché gastronomique et animations musicales de 9h30 à 20h le samedi et de 10 à 18h le dimanche.

Découvrir les animations du week end 

Rien de tel que de déguster des huîtres, des brochettes de St- Jacques et des poissons fraichement passés en criée et transformés par des professionnels passionnés. Tout le week-end, ce sont + de 30 producteurs costarmoricains qui se regroupent sur le marché gastronomique pour vous proposer des spécialités locales : crêpes et galettes, cidre, chouchenn, bières, charcuterie artisanale, pâtisseries bretonnes, etc… mais aussi des vêtements et bijoux bretons.

En 2015, ce sont près d’1T de poissons, 10T de coquilles St- Jacques, 1000L de soupe de poissons, 1,5T d’huîtres qui ont été vendus sur 2 jours.

Tous les ingrédients sont réunis pour une belle fête qui se veut être le porte-drapeau des entreprises et artisans de notre territoire !

 

Actualités

Publiée le Mercredi 29 Mars 2017
 CCI France lance une enquête nationale sur l’économie circulaire afin de développer une offre d’...
Publiée le Mercredi 22 Mars 2017
Découvrez la nouvelle édition du magazine publié par le CDIB, Comité de développement des...
Publiée le Vendredi 10 Mars 2017
Jeudi 9 mars 2017, au Cinéland de Trégueux, la cérémonie des Oscars des Côtes d’Armor a récompensé...
Publiée le Lundi 06 Mars 2017
Depuis le 20 janvier, plus de 20 mesures issues de la loi sur la transition énergétique sont...
Publiée le Lundi 06 Mars 2017
Les PME et startups de Bretagne et Pays de La Loire sont invitées à imaginer le « Technicien 3.0 »...